Il y a des jours où tu resterais bien au lit,

Tu céderas à la tentation de dévorer plein de cerises

…À tes risques et périls !

Tu penseras, rêveras et parleras cerises,

Tes bouts de doigts seront en sangs

Mot d’ordre : Précision et rapidité. 

De très belles rencontres… et des moins bonnes !

IMG_8767

Ferme familiale Cherry Branch

Comment ? Via un des contacts du guide des Backpackers (Australia-Australie)

Combien de personnes ? 14 (français, allemands, anglais, canadien)

Où ? Yarra Valley

Quand ? Début novembre à début décembre – arrêt pendant le pic saisonnier

Salaire : Packing ; 21$/h, picking (au rendement : la bin de 8kg entre 8$ et 15$ selon les variétés)

Combien d’heures : aléatoires… Picking : heure du début entre 5h30 et 7h, heure de fin : 16h. Packing env 8h- 17h.

Prix accommodation : 25$/pers par semaine

12417618_554272724738073_130146822574908106_n

Picking de cerises : 

Une journée type : (voir la vidéo)

Début de picking à 6h ou 6h30/7h

Pause déjeuner de 30min vers 12h30

Arrêt 16h (PICKING) 17h-18h (PACKING)

Comment picker une cerise : tu prends le haut de la tige entre ton pouce et ton index, tu tires la tige du côté droit ou gauche à l’horizontale (ne jamais arracher/tirer vers le bas, tu te retrouves avec la cerise dans la main !)

Ne pas arracher le bout de bois qui relie les cerises au tronc. Cela permet aux cerises de repousser l’année d’après. Bien entendu, parfois, ça part avec, ne les laisses surtout pas dans ton bucket, cache-les en les lançant dans une autre allée. Pareil, si jamais tu casses une branche d’arbre ! (On l’a tous fait!)

1493220_554272744738071_1695193876918431345_n

Astuces pour le picking :

-En couple: l’un fait le haut de l’arbre, l’autre le bas.

Une bucket = 8kg. À la moitié, j’avais vraiment trop mal au dos et à la nuque donc on la remplissait avec la bucket de Bastien pour me permettre d’en prendre une nouvelle. (Ça m’a permis de tenir !)

-Les échelles ce n’étaient pas du tout mon truc, c’est bancal et oui, j’avais le vertige! Faufile-toi à l’intérieur de l’arbre (bonne visibilité et tu peux allez assez haut!)

-Hydrate-toi bien (on a tendance à oublier vu qu’on est dans le rush !)

-Prends ta musique ! Honnêtement, quand tu es au rendement, tu n’as pas le temps de parler ou de t’amuser ! Et le temps peut être très long au fil des jours et des heures à faire la même chose !

Note toujours au fil de ta journée le nombre de buckets que tu as fait. Parfois, la personne qui vient les récupérer plusieurs fois par jours peut se tromper, ce qui se ressent sur ta paye.

Note toujours tes heures de travail/ nombre de buckets par jour. Tu peux faire tes calculs et lorsque ta paye arrive, tu peux vérifier.

Pour infos :

Une bucket est remplie en 25min en moyenne. 15min si tu es en mode speedy gonzales (ce qui est très dur à tenir toute la journée). Dépend aussi des arbres s’ils sont bien garnis, si les cerises ne sont pas trop en bouquets (durs à picker) et surtout du nombre de pickers.

À la fin de la journée à deux: env 40-45 buckets (moyenne) / 50 ou plus (très bons) / 25-30 (pas bon)

IMG_8895

Nos impressions : 

Au début c’est nouveau, c’est un challenge, tu donnes toute ta vie (Ce qui est drôle en regardant 3 semaines plus tard !)

Il te faut quelques jours pour t’habituer et augmenter ta rapidité, donc le challenge reste la première semaine.

C’est ce que j’ai ressenti. J’ai fait peu de picking car j’étais la plupart du temps au packing (Hallelujiah !) et ça m’allait très bien comme ça !

Les buckets de 8kg de cerises étaient trop lourdes pour moi et me donnaient de ces courbatures ! Après plus de 4kg je n’arrivais plus à lever les bras sans avoir le rictus de douleur sur la figure. Au début, tu oublies la douleur car c’est un challenge, après tu vois le peu de sous que cela te rapporte comparé à ta douleur et tes journées à te parler à toi-même, là, tu rigoles moins.

Pour Bastien, ce qui l’a plus rendu fou, c’était la précision que demandait le picking de cerises : en effet, tu n’arraches pas ta cerise, tu la tournes délicatement (et le plus vite possible). Là est toute la difficulté, tu veux remplir ta bucket le plus vite possible pour te faire le plus d’argent possible, mais à côté de ça, tu dois faire très attention !

Les cerises ont eu raison de lui !

On a été déçu du picking de cerises au regard de la réputation qu’il a d’être facile, mais aussi en matière d’argent. Le fait que ce soit une ferme familiale a plutôt joué en notre faveur. Le propriétaire, honnête, définissait le prix d’une bucket de 8kg (normalement 8$) en fonction des arbres (bien garnies ou non, faciles à picker ou non) pour que ce soit juste pour nous. Par exemple on a eu des variétés de cerises qui étaient à 15$ la bucket de 8kg ou 10$.

Par contre, il est faux de qualifier le picking de cerises de « simple » car tout réside dans la précision ! 5% seulement arriveront à se faire pas mal d’argent (2000$ par semaine ? Jamais vu. Nos meilleurs pickers étaient à 1000$!). Les autres seront soit dans la moyenne (env 800-1000$) ou mauvais (500$env).

IMG_5846
Packing dans une autre ferme de cerises du coin, beaucoup plus grande!

Le packing de cerises

Début : 8h

Pause : 10h (15min)

Pause déjeuner : 12h30/13h (30 min)

Fin : 17h ou 18h voire 18h30

  1. Pendant la mise en place de la machine, tu fais d’abord deux cents cartons env. (Plie, met un sac dedans/ fais les couvercles.)
  2. Plusieurs tapis à différentes vitesses : les cerises défilent, tu les roules délicatement vers le centre et tu enlèves celles qui sont abîmées ou trop petites.
  3. Une personne qui fait tomber les cerises de la grosse bin dans l’eau avec produits chimiques qui nettoie (ne pas trop en mettre d’un coup sinon c’est le rush sur le tapis !)
  4. La personne au bout fait la pesée de la boîte finale (8kg) et s’assure que toutes les cerises à l’intérieur sont belles
  5. Une autre personne met le couvercle sur les boîtes et inscrit le numéro de série

Astuces pour le packing : 

-Le packing fait très mal au dos/nuque. La petite astuce (qui n’empêchera pas les courbatures du début) : S’éloigner un peu de la table (bras tendus), se tenir droit !

-Portez des gants en plastiques. Il y a des produits bien chimiques sur les cerises, vous les touchez, puis vous grattez l’œil = allergies !

-Effleurer les cerises des doigts pour les faire rouler un peu (permet de voir si elles ne sont pas abîmées/pourries de l’autre côté.)

-Entre deux bins, n’hésite pas à faire plus de boîtes ! (Anticipe !)

-Hydrate toi bien !

-Parler tout en travaillant, ça passe beaucoup plus vite. Si tu n’arrives pas à faire les deux à la fois, abstiens-toi !

994707_554272604738085_924191974049595849_n
Packing avec Big Boy sur l’épaule!

Nos impressions : 

J’ai adoré le packing de cerises ! Rapidité et gestes répétitifs certes, tout comme les courbatures assez hard du début, mais je me suis éclatée (et là, je pouvais parler… toute la journée !)

Tu fais plusieurs tâches et tu es toujours occupé donc le temps passe vraiment plus vite !

J’ai aussi eu l’occasion de travailler dans une autre ferme de cerises à plusieurs reprises, avec non pas un, mais une dizaine de tapis. C’était un peu plus dur à certains moments, car le rythme était vraiment plus rapide (tes yeux te brûlent et les cerises se dédoublent !)

Ta journée dépend aussi de l’équipe que tu as. Comme c’est un travail d’ÉQUIPE, tout le monde doit aller à la même vitesse, sinon la charge de travail pour ceux en fin de tapis est le double = plus épuisants. Les tensions montent assez vite.

Le dernier point est donc la paye, avec 21$ brut de l’heure, carrément plus intéressant et moins stressant que le picking !

IMG_8854
Notre belle équipe!

Le plus de cette ferme : 

Des propriétaires très sympas et réglos ! Mickael adore faire des blagues et te taquiner (surtout si tu as du mal en anglais !)

Des personnes adorables, comme Amanda, à temps plein ici.

Un labrador noir attachant : nous l’avons baptisée « Louloute »

Le moins :

Pas assez d’aménagement pour 15 personnes. (Pas assez de place autour de la table, de même que dans les deux petits frigos, une douche unique, toilettes compost avec un trou prévu pour 4 personnes (oui nous avons eu des toilettes à débordements pendant 5 jours !). Quinze personnes pour cette ferme de cerises est trop comparé au travail à faire.

Un terrain plutôt bancal, vraiment pas pratique pour dormir sans tomber sur ton partenaire !

Les cerises ont a fait une fois, mais pas deux !

Vidéo de la ferme de cerises ici. 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vocabulaire :

A raw : une allée/rangée

Bucket : boîte dans laquelle tu mets tes cerises

Bin : grosse boîte en bois où sont stockées en masse les cerises à packer

Leads : couvercle pour les boîtes

Box : boite

Stem : tige de la cerise

Ladder : échelle

Cherry/cherries : cerises

 

Tu peux aussi lire toutes les astuces sur comment trouver un travail en ferme en Australie ici.

Expérience en ferme de pommes ici. 

Marion.