Avec ta copine, dans une rue, entre deux voitures :

-« C’est bon, y’a personne ? »

-« Non vas-y ! Grouille-toi ! »

…..psssssss……

-« Il y a quelqu’un qui arrive, dépêche-toi! »

-« Merde ! Je n’ai pas fini !

Tu te coupes, tu te relèves à la va-vite et tu t’en mets partout. Forcément, tu râles !

 

Qu’on soit franche. Qui ne sait jamais retenu pendant longtemps, à défaut de trouver des toilettes dans le coin, où parce qu’il y avait trop de passage pour baisser le pantalon et faire la grenouille ?

Qui n’a pas ressenti de la jalousie envers un homme, dos à vous, tourné vers un arbre, se soulageant sans se préoccuper une seule seconde de faire pipi dehors?

Qui n’a jamais balancé à son homme en train de se plaindre pour trouver des toilettes :       « ça va, c’est facile pour toi, tu peux faire pipi partout ! »

Qui n’a jamais été dégoutée de faire pipi dans des toilettes publiques crades au possible, où même si tu fais tes fessiers à 30cm de la cuvette, tu as l’impression de pouvoir choper une bactérie ?

Alors quand tu es en road trip à l’autre bout du monde, que tu sais qu’il y a des bêbêtes dangereuses, tu n’as pas trop envie de t’aventurer trop loin seule et de mettre tes fesses à 5cm du sol !

C’est pourquoi j’ai embarqué avec moi cet urinaire en silicone « Go Girl », au cas où…

IMG_4225

Le test :

J’ai donc décidé de m’imaginer avec un pénis toute une journée durant et faire pipi debout, à l’aide de mon petit objet ; de penser, d’imiter et de me sentir homme ! On oublie la position grenouille à ras du sol et on prend de la hauteur aujourd’hui les filles !

 

La réaction de mon copain (ah, les hommes !) :

-Quand je lui ai dit que j’allais faire pipi debout:

Il a fait la grimace. Un air de dégoût est passé sur son visage. « Ah non, je n’aime pas ! »

Car pour les hommes, faire pipi debout, c’est un truc de mecs, entre mecs, pour les mecs ! Ô chose sacrée !

Alors si tu lui dis que tu fais comme lui, il va tout de suite t’imaginer à côté et t’associer à ses pairs. Sa copine changée en mec… L’image ne fait pas vibrer!

Lui :« C’est comme si moi, je me mettais à faire pipi comme vous ! » Je grimace en l’imaginant agenouillé près du sol… Puis je rigole !

-« La seule différence, c’est que pour nous, faire pipi debout, c’est tout bénef’, vous aucun intérêt à se baisser ! » Roh, de toutes façons je m’en fiche, je teste !

IMG_4232

  1. Faire pipi dehors

 

2h30 du matin : Nous sommes garés sur un parking près de l’eau. Le fameux « pipi-en-plein-milieu-de-la-nuit » que tu retardes le plus. J’ai la tête dans les vapes, j’ai froid et il y a du vent dehors. Je n’ai pour m’éclairer, qu’un lampadaire au loin et la lueur de la lune. Je repère un buisson, me cale devant, saisis l’entonnoir à deux mains et c’est parti pour un essai !

Je dois avouer que je ne suis pas 100% sûre de moi avec mon état semi-endormi… Mais bon, comme je l’ai dit, il fait froid, alors je fais vite ! Pas besoin de mettre mes fesses à l’air, je le glisse par devant en laissant l’entonnoir dépasser, puis je me lance !

L’angoisse des premières secondes laisse place à un sentiment de soulagement (j’ai réussi !), puis à de l’excitation (je commence à m’amuser à faire des cercles) pour finir avec de la fierté ! On se sent grand, oui !

C’est TOI qui gères ton pipi !

Pas le vent qui t’oblige à faire le canard pour ne pas t’en mettre partout.

Tu n’es pas obligée de surveiller si la mare ne vient pas sur tes chaussures.

Tes fesses ne sont pas à l’air, victimes d’un regard indiscret ou du froid des rafales.

YOU are the boss !

J’enlève mon urinoir, je remets mon pantalon en place, je le rince, le replace dans le petit sac plastifié prévu à cet effet. Fini.

Le plus : tu as une main de libre !!! Tu peux donc faire deux choses en même temps, au lieu de relever à fond ton pantalon et de stresser!

C’était rapide, jouissif et en rentrant dans le van, toute fière je lance à mon copain : « Ça y est, j’ai fait pipi debout ! » (Pas besoin de s’imaginer la tête qu’il a fait!)

Que l’on soit un homme ou une femme, pipi debout ou non, on ressent le même sentiment pour ne pas être vu des passants ! (D’où l’arbre ou le buisson !) Car même si tu n’as pas les fesses à l’air, le devant, lui l’est !

Qu’on se le dise, c’est fun de faire pipi debout ! Tu observes la scène d’en haut et tu as toi aussi ton jet courbé qui suit n’importe lequel de tes mouvements ou directions que tu veux qu’il prenne !

À penser avant de te lancer en pleine nature… Il faut s’assurer d’avoir une petite bouteille d’eau à disposition pour le rincer directement après. Pas très hygiénique sinon.

Je valide pour l’utilisation dehors !

IMG_4234

  1. Faire pipi aux toilettes

 

On va voir si c’est dur de viser dans le trou de la cuvette ! (Raison évoquée par les mecs pour justifier les gouttes de pipi partout).

J’ai un sentiment étrange : c’est la première fois que j’observe la cuvette sous cet angle… Avant de me lancer, j’essaie de calculer la bonne distance pour être sûre de viser juste ! (Que je ne me retrouve pas à nettoyer mes conneries !)

Je dois dire que ça fait tout drôle de ne pas tourner le dos à la cuvette. Ça revient à un tête-à-tête. Même elle a dû s’étonner de me voir arriver de face !

J’écarte un peu les jambes, je maintiens bien l’entonnoir, et me lance ! Easy. Tu peux même contrôler ton jet en mettant de petites pressions sur l’urinoir hahaha ! Tu égouttes (en faisant les mêmes gestes que les mecs !). Hop, fini !

Challenge réussi.

J’étais dans les toilettes pour handicapés avec le robinet à disposition pour le rincer tout de suite. Par contre, je m’imagine si je sors des toilettes avec mon urinoir à la main devant tout le monde et le rince dans l’évier où ces chères dames se lavent les mains, on risque de me regarder bizarre…

Quand tu te retiens pendant longtemps et que tu en as pour une minute minimum de pipi, c’est définitivement le bon plan : pas de courbatures aux cuisses/fessiers à force d’être en suspension.

Enfin, si les toilettes sont dans un état catastrophique, psychologiquement on se sent mieux d’être le plus loin possible de la cuvette !

Hormis ces situations, je ne vois pas l’utilité de l’utiliser tout le temps dans un cadre où tu as de l’intimité !

IMG_4236

 

  1. Bilan de cette journée :

 

Ce n’est quand même pas un automatisme d’utiliser son urinoir… l’habitude de faire la grenouille surement! Mais de se dire que l’on peut le faire et qu’on détient la solution pour nous sortir de toutes les galères évoquées plus haut, c’est top !

Donc non, désormais je ne ferais pas tout le temps pipi debout, mais je le réutiliserais, ça, c’est sûr !

 

Alors, tentée pour prendre de la hauteur toi aussi ?

 

 

Infos utiles :

Go Girl

Prix : 16€

Site web : http://www.youpee.fr