Vingt-deux heures de vol, une escale, puis enfin l’Australie… Ce qui nous fait plus de 24h à passer dans les airs et dans les aéroports ! Et il y a des vols bien plus longs encore ! Je ne vous cache pas que le temps est long… TRÈS long ! On a beau avoir toute l’excitation possible en nous, ça aide, mais il faut un petit coup de pouce supplémentaire ! Alors voici des petites astuces pour vous occuper dans l’avion, à l’aller, comme au retour !

« Welcome aboard! »

  1. La place : toute une stratégie !

 

Pour moi la meilleure place se situe aux issues de secours, avec « full of space » pour étendre les jambes et sortir sans embêter personne! Évidemment je ne suis pas la seule à penser ça et souvent elles sont déjà prises!

Si les places sont prises… je vise les allées sur les côtés, collée au hublot (un peu plus de place grâce au renfoncement de la vitre et pas de risque de gêner le passage !)

Repères dans l’avion après le décollage les places de libres. Tu en auras par exemple deux à côté, voire plus, qui te permettront de t’allonger à l’horizontale (ce qui n’a pas de prix !).

prendre-lavion-quatre-trucs-survivre-trajet-L-7oO3iG
Je n’ai pas tout essayé… libre à toi d’expérimenter les pieds en l’air;)

Les positions :

Classique : assise.

Jambes croisées, sur la tablette devant soi abaissée.

Assise, on dodo la tête sur la tablette ouverte.

On prend appui sur la fin de l’accoudoir du siège de devant pour élever un peu sa jambe (pas d’inquiétudes, la personne ne le voit pas ! À la limite, elle le sentira… mais uniquement si tu pues des pieds !).

En couple : je me mets un peu sur le côté et place mes jambes sur les siennes avec les pieds qui tombent entre ses jambes. Moins agréable pour lui, mais tellement mieux pour toi !

 

inside_plane-500x250

 

  1. La tablette TV de l’avion

 

Facile ! Mais en plus des nouveaux films, pourquoi ne pas aller jeter un œil du côté des documentaires, des séries TV, des films typiques d’une culture ou bien découvrir des musiques locales ? On enchaîne jusqu’à ce que nos yeux se ferment ou jusqu’à atteindre la limite du mal de crâne !

 

  1. Quand on voyage à deux :

 

-Papoter, ça va un temps, mais pas toute la durée du vol! (Surtout en couple où votre cher et tendre a une limite d’écoute bien définie !)

Alors, quoi faire d’autre ? Jouer !

-À des jeux oraux (pas de mauvaises interprétations… quoique!); comme le « qui suis-je » où l’on devine par des questions « oui ou non » le personnage de l’autre. Par un pendu, un petit bac ou on sort le jeu de cartes.

Photo-2-w300-h2003

Sur les tablettes, vous avez aussi des jeux sympas à faire à deux (ou solo), comme la bataille navale et Othello !

 

 

 

  1. Manger, boire, dormir

 

Classique, mais qui grignote du temps, donc on prend ! On mange en plusieurs fois et en petites quantités (j’amène toujours une réserve sucrée ou salée en plus). L’idée n’est pas non plus de s’empiffrer, on a des heures et des heures à remplir ! On n’oublie pas de boire beaucoup, ce qui va nous amener à faire pipi beaucoup, donc à se promener BEAUCOUP. Puis on dort ! (Et si on n’arrive pas, on prend un somnifère ! Le mien m’avait duré six heures (c’est non négligeable!)

plateau-repas-air-france-anne-sophie-pic

  1. Bien-être :

 

Au bout d’un moment, les jambes se font lourdes et gonflées, tout comme les pieds. Les fesses prennent la forme du siège et le dos commence à émettre des signes de douleurs. Attention c’est la qu’on peut devenir grognon!

 

Qu’est-ce qu’on fait ? Des petits exercices et des étirements!

 

-On s’étire de tout son long pour aller le plus loin avec ses pieds sous le siège de devant et le plus haut possible avec les bras. Pour la nuque, faire de grands cercles doucement.

-On se masse les pieds, les mollets et la nuque avec des mouvements circulaires et de haut en bas. (Tu peux essayer le : chéri, tu peux me masser les pieds? – Généralement sans grand succès…!)

-On marche un peu dans l’allée pour se dégourdir et relancer sa circulation du sang.

– On prend soin de soi en allant se débarbouiller la tête et en se lavant les dents. Effet fraîcheur garantie ! (On évite de se faire les ongles en sortant dissolvant et vernis, pour le respect des narines de ses voisins !)

 

On fait quelques séries d’exercices de son siège, par exemple :

-Le lever de jambe : jointes l’une à l’autre, on les ramène vers le haut.

-On contracte les abdos et on maintient la position 1min.

-Les mains jointent devant soi « en prière », on contracte la poitrine pendant 30sec.

-On serre et desserre les fesses 100 fois.

 

 

  1. On est curieux…

Sur la destination où l’on va !

shutterstock_97739021-800x533

On n’hésite pas à préparer son voyage, s’intéresser aux spécialités culinaires, l’histoire du pays ou poser à l’écrit les choses qu’on aimerait voir, les questions qui nous inquiètent, etc.

Si on va dans un pays étranger, pourquoi ne pas apprendre un peu la langue du pays ? Maintenant il y a même l’application sur la tablette des avions! (à voir selon les compagnies).

À l’inverse, quand on rentre, on peut écrire une liste des choses à faire, les personnes à voir, les choses à acheter. Et pourquoi pas, penser à notre prochaine destination ?

 

  1. La lecture :

 

liseuse-avion-IDBOOXSi on ne veut pas lire tous les bouquins que l’on s’était gardés pour le voyage, les magazines feront bien l’affaire ! J’en apporte toujours deux, avec pourquoi pas des mots fléchés ou sudoku ! Sachant qu’il y a en plus  les deux brochures des avions dans la poche en face de toi (histoire de feuilleter les produits duty free !)

Alors là on ne dévore pas le magazine, on prend son temps, on lit chaque rubrique, même celle que l’on n’aime pas, on critique, on analyse et après pourquoi pas, on lance un débat avec notre chéri ou copine, si on ne voyage pas seule !

 

Un dernier conseil pour la route? Regardes le moins possible l’heure, tout simplement déprimant!

 

Et toi, quels sont tes astuces lorsque tu prends l’avion ?