Il y a des paysages qui vous surprennent, vous déroutent et vous laissent bouche bée. À plusieurs reprises en Islande, je me suis retrouvée au milieu de nulle part, seule témoin dans un champ de lave, vieux de quatre mille ans. Avec son sol noir carbonisé, ses cratères qui se dessinent au loin, ses amas de pierres et sa mousse jaune qui l’habille d’année en année, la vie, elle, n’a pas repris ses droits. Quelques jeunes pousses de plantes tentent de se frayer un chemin et les seuls êtres vivants que l’on peut croiser se résument à un oiseau et un renard polaire. Déroutant. Totalement envoûtant.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On trouve ce type de paysage aux alentours de Keflavik, dans le Sud et l’Ouest de l’Islande principalement. 

@Crédit photo Marion Gordien