Non classé

Mémoires d’Ayutthaya

Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, l’ancienne capitale siamoise (fondée vers 1350) garde tout son charme d’antan, avec de nombreux vestiges de monastères bouddhistes et tours-reliquaires (prangs). Construite sur une île, entourée de trois fleuves, elle fut entre le XIVe et le XVIIIe siècle, un centre mondial de la diplomatie et du commerce, faisant office de passerelle entre l’Orient et l’Occident. La ville fut attaquée et rasée en 1767 par l’armée birmane, qui prit soin notamment de couper les têtes des sculptures de bouddhas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s