Galerie photo, Iran

Kharanaq, la cité oubliée…

 

 

C’est à 70 km de la ville historique de Yazd que l’on peut sillonner les rues désertes de Kharanaq, un village en ruine habité depuis plus de 4000 ans!

Tout autour n’est que désert et flans rocheux, contrasté par la présence de quelques arbres ici et là . Aujourd’hui, encore une trentaine de familles y vit, principalement des fermiers s’occupant des champs alentours.

Il n’y pas un bruit. Seul celui de nos pas sur la terre et celle de la poussière qui s’en échappé. On croirait avoir fait un saut dans le temps; l’imagination s’emballe. Les rues sont désertes, tout comme l’intérieur des habitations où l’on peut prendre le temps de rêver à quoi pouvait ressembler la vie ici. Une ville fantôme figée dans le temps, où seuls les hauts murs restent témoins. Difficile de s’imaginer la prospérité du village, qui autrefois constituait une halte incontournable pour le commerce. Du village on aperçoit la mosquée datant de l’époque Qadjar (XVIIe), ainsi que le vieux pont reliant les deux côtés de Khanaraq.

 

Djalâl-od-Dîn 

Ainsi l’être humain est une auberge.
Chaque matin, un nouvel arrivant.
Une joie, un découragement, une méchanceté,
une conscience passagère se présente,
comme un hôte qu’on n’attendait pas.

Accueille-les tous de bon cœur !
Même si c’est une foule de chagrins
qui saccage tout dans ta maison,
et la vide de ses meubles,
traite chaque invité avec honneur.
Il fait peut-être de la place en toi pour de nouveaux plaisirs.

L’idée noire, la honte, la malice,
accueille-les à ta porte avec le sourire
et invite-les à entrer.

Soit reconnaissant à tous ceux qui viennent
car chacun est un guide
qui t’est envoyé de l’au-delà.

Rûmî

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos @MarionGordien

Galerie photo, Iran

L’âme de l’Iran

Ici, la poésie se vit, se transpose dans le quotidien et nourrit.

Elle revêt l’habit d’un guide, d’un confident ou d’un ami.

Ses mots deviennent un baume au coeur; porteurs d’espoir et philosophies de vie.

« L’amour l’amant l’aimé » de Hafez

Tu es comme le matin. Je suis la lampe qui brille,
Seule, à l’aube. Souris-moi, et je donnerai ma vie.
Tu es le deuil de mon cœur, pour les boucles de ta tête
Que ma tombe fleurira d’un tapis de violettes.
Je me tiens, les yeux ouverts, sur le seuil de ton désir.
Dans l’attente de ton regard, …mais, de moi, tu te retires.
Merci. Que Dieu te protège, ô cohorte de douleurs,
Car, lorsque je serai seul, tu resteras dans mon cœur !
De mes yeux je suis l’esclave, lorsque, malgré leur noirceur,
Le compte de mes chagrins leur fait verser mille pleurs.
Mon idole se dévoile aux regards de tout le monde,
Mais personne ne surprend tant de grâce, que moi seul.
Mon amour, comme le vent, quand tu passes sur ma tombe,
Dans ma fosse, de désir, je déchire mon linceul… »

Hâfez de Shiraz

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos @MarionGordien

Galerie photo, Iran

Portraits d’Iranien(ne)s

Que ce soit au détour d’une route, au coin d’une mosquée, ou via couchsurfing, en trois semaines j’ai eu la chance de rencontrer des gens qui ont le cœur sur la main, qui confirment ce qui fait la renommée du peuple iranien: son accueil et sa gentillesse.

C’est une jeunesse curieuse et ouverte vers l’extérieure que j’ai rencontré. Une jeunesse désireuse de voyager et qui partage les mêmes problématiques quotidiennes que la nôtre. Qui fait face au chômage et aux coûts élevés de la vie, aux pressions sociales. Des jeunes qui sont aventureux et qui souhaitent contribuer au développement de leur pays.

Je n’oublierai pas tous les merveilleux moments passé à leurs côtés, et qui ont fait de ce voyage le plus touchant qu’il m’ait été donné de vivre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos @MarionGordien

Galerie photo, Iran

À livre ouvert…

Que ce soit à des fins revendicatives sur les murs des villes, un moyen d’émancipation des femmes comme sur l’île d’Ormuz, un message politique à la gloire de la République Islamiste ou un conte,

Ici les murs ont des oreilles, mais surtout murmurent messages et histoires à qui prête attention.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos @MarionGordien

Galerie photo, Iran

Le joyau d’Iran

Une fenêtre sur le monde, passé et présent,

Une beauté architecturale et un savoir-faire ancestral,

Ici recèle mystères, espoir et code de vie,

Point de ralliement et unité d’un peuple,

Admirez la beauté des Mille et Une nuits.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos @MarionGordien